L’histoire de la Sparklamp :

comment une idée toute simple se fait « proof of concept »

9h30
Brainstorm avec Philippe, designer web de SparkLab… Il faut avancer sur le site !

Tu verrais quoi toi, comme objet qui pourrait représenter ton concept ?
L’ampoule évidemment ; c’est un objet simple, que tout le monde connait, et ça représente l’idée, la lumière et les étincelles ! Oui, une ampoule. Tu peux chercher des illustrations d’ampoule en 3D sur le web et t'en inspirer.

10h00
Fin du brainstorm sur les textes et le site. Je réfléchis tout haut...

Pas mal l’idée d’illustrer SparkLab avec une lampe… l’idéal ce serait de la FAIRE … la faire en impression 3D et avec un plastique transparent et des leds, elle pourrait devenir lumineuse !
Je me lance dans la réalisation d’une 3D… et Philippe cherche sur le web des inspirations d’ampoules en 3D. Il bondit :

Attends, il y a plus simple… et l’idée est la même : une ampoule, à plat en plexi, et qui donne l’effet d’être en 3D lorsque elle est éclairée.
Bon, on oublie la 3D.

10h30
Philippe réalise l’image sous illustrator.

On descend d’un étage dans le fablab avec une plaque de plexiglas, direction la découpe laser. 20 minutes plus tard, l’ampoule est découpée et gravée !
Reste à l’éclairer… Justement, reste ici une boite contenant une carte de leds, développée pour un autre projet . Quelques coups de lime pour l’ajuster,  l’ampoule s’insère dans la boite, et bingo, la « Sparklamp » s’illumine !

Il est 11h38. 2h08 entre l’idée et l’objet.